Les mythes des allergies oculaires

17 juin 2019 | Essilor

Allergies oculaires; mythe ou réalité ?

La saison des allergies bat son plein. C’est l’éclosion de l’herbe à poux et du pollen, des allergènes qui peuvent vous causer bien des désagréments, surtout en ce qui concerne les yeux. Larmoiement, démangeaison et brûlures, yeux rouges, tout pour rendre vos yeux inconfortables. Nous mettons en lumière cinq croyances populaires afin de vous aider avec ce moment de l’année.

Lorsque mes yeux piquent, je dois sortir prendre l’air.

FAUX.
Et c’est fortement déconseillé ! Beaucoup d’allergènes se trouvent à l’extérieur et se transportent dans l’air. En matinée et en début de soirée, ou alors quand il vente, une surdose de pollen peut être présente dans l’air, ce qui aggravera votre situation. Restez à l’intérieur et fermez les fenêtres, y compris celles de la voiture lorsque vous conduisez.

Les pilules sont l’unique façon de vaincre mes allergies.

FAUX.
Certes, les différents médicaments disponibles en vente libre dans les pharmacies apaiseront vos maux et diminueront vos symptômes. Par contre, le simple fait de porter des lunettes de soleil à l’extérieur empêche le pollen de pénétrer directement dans vos yeux et limite ainsi les possibilités de réactions allergiques. Les vitamines C et les acides gras essentiels peuvent également aider à atténuer les manifestations d’allergies. Finalement, afin de vous aider à passer au travers de cette saison, utilisez une solution de rinçage nasal à l’eau saline. Elle éliminera les poussières de pollen qui ont pu se loger dans votre nez et vos sinus.

Le pollen se colle sur mes verres de contact et empire la situation.

VRAI.
La saison des allergies peut être particulièrement difficile pour les porteurs de verres de contact. La surface de la lentille agit tel un aimant pour les allergènes contenus dans l’air. Heureusement pour vous, nul besoin de passer à côté de la splendeur extérieure. Donnez simplement une pause à vos yeux et profitez-en pour porter votre nouvelle paire de lunettes solaires à votre vue. Si vous souhaitez porter vos verres de contact, sachez qu’une propreté exemplaire est essentielle pour limiter les infections oculaires en période d’allergie. Lavez-vous bien les mains avant de les manipuler.

Si j’ai des réactions allergiques aux yeux, l’allergène est donc dans mon œil.

FAUX.
Les démangeaisons et écoulements de vos yeux peuvent survenir après avoir mangé un aliment auquel vous êtes hypersensible. Ce peut être l’un des symptômes du syndrome pollen-aliment. Il s’agit d’un défaut du système immunitaire qui se caractérise par des réactions suite à l’ingestion de fruits et légumes. L’organisme est trompé par la ressemblance de structure entre la molécule de pollen et la protéine de l’aliment en cause. Il y a alors une réaction allergique. Donc, si vos yeux piquent, ce n’est pas systématiquement dû au fait qu’il y ait un allergène ou un corps étranger dans votre œil.

Mes allergies saisonnières peuvent disparaître.

VRAI.
Vous gagnerez à aller voir un allergologue et passer des tests pour détecter ce qui déclenche vos réactions allergiques. Dans certains cas, les experts vous conseilleront la désensibilisation qui permettra d’éliminer les symptômes en présence des allergènes autrefois problématiques. Lorsqu’il s’agit de vos yeux, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre professionnel de la vue.

On estime qu’une personne sur six souffre d’allergies saisonnières. Si vous êtes l’une d’entre elles, nous vous recommandons de consulter votre optométriste afin qu’il procède à une évaluation complète. Un examen de l’œil offre une vue agrandie de ses tissus et de ses structures, ce qui permet de déterminer les signes d’allergie et d’exclure d’autres causes d’irritation telles les infections bactériennes ou virales. Ainsi, vous saurez ce qui cause vos allergies, ce qui est un premier pas vers la guérison, ou du moins, vers la protection contre cet allergène.

Je partage cette nouvelle